CultureUne soirée dans le West End

Une soirée dans le West End: Théâtre et Comédies Musicales

Qu’est ce que le West End ? Un quartier dans le centre de Londres entre Camden et Westminster, un endroit des plus touristiques mais surtout l’équivalent britannique de Broadway à New York. Le West End, c’est surtout ces dizaines de façades éclairées par d’immenses panneaux lumineux et affiches faisant la promotion de pièces de théâtres ou spectacles musicaux, certains récents, d’autres à l’affiche depuis une trentaine d’années dans des salles magnifiques. Ce sont des places aux prix exorbitants et des places au premier rang pour seulement £15. Ce sont des anglais.e.s sur leur trente-et-un, buvant du champagne avant et pendant le spectacle, assis.e.s à côté de touristes encore essoufflé.e.s d’être arrivé.e.s au lever du rideau. Cette nouvelle série d’articles vous invite à découvrir un spectacle du West End tous les mois mais avant cela, présentation.

 

Le West End c’est tout d’abord une culture et une ambiance qu’il faut savoir apprécier et comprendre. Novices et experts peuvent trouver leur bonheur dans l’incroyable éventail de spectacles proposés chaque soir dans cette effervescence artistique. Du plus classique au plus contemporain, il y en a pour tous les goûts mais à chaque fois, les codes de cette institution sont respectés. Il faut en premier lieu se débarrasser de tout préjugé. Oubliez les comédies musicales à la française comme Mozart l’opéra rock ou encore la pièce un peu graveleuse du théâtre de quartier. Les spectacles restent plusieurs mois, voire plusieurs années dans des salles ressemblant pour la plupart à notre Théâtre des Célestins lyonnais et font presque toujours salle comble. Les locaux se mettent en habits du dimanche et le bar est une étape cruciale pour acheter boissons (alcoolisées pour les grands) et des en-cas. Un mélange des plus étranges entre opéra et cinéma.  Ici, les artistes se produisent pas moins de 8 fois par semaine le plus souvent, avec deux représentations le mercredi et le samedi. La durée moyenne d’une comédie musicale est de trois heures, entracte de 20 à 30 minutes compris.  Tous.tes maîtrisent danse, chant et comédie et ont pour la plupart un curriculum vitae bien rempli.

17719295326_1763ba9ce8_b
Entre Piccadilly et Covent Garden, un théâtre à chaque coin de rue

D’ailleurs, ces nombreux spectacles donnent la possibilité de voir les plus grands acteurs  et actrices britanniques en chair et en os. Souvent, les comédien.ne.s commencent leur carrière en foulant les planches et y retournent volontiers entre deux tournages, c’est sur scène que vous pourrez les voir au sommet de leur art. Les productions sont d’une grande variété, navigant entre des pièces comme The Mousetrap (adaptation du roman d’Agatha Christie) qui a fêté ses 60 ans et 25’000ème performance en 2012 et des adaptations très modernes de Don Juan comme avec Don Juan in Soho. Bien entendu de nombreuses adaptations classiques ou non de Shakespeare sont proposées chaque année, notamment par la Royal Shakespeare Company (sans doute comparable à notre Comédie Française). Attention cependant à la difficulté de la langue pour les pièces de théâtre, en particulier avec Shakespeare.

Cette difficulté est beaucoup moins présente dans les comédies musicales. En effet, même si les dialogues et les paroles ont leurs importances, la mise en scène peut souvent compenser et aider la compréhension générale. Il ne faut pas hésiter à tricher un peu et se renseigner sur l’histoire avant le début du spectacle. Les comédies musicales fonctionnent toutes sur le même système, une première partie se terminant par LA chanson avant un entracte et une seconde partie plus courte. Cependant elles ont toutes différentes particularités attirant des publics différents. Certaines ne comprennent aucun dialogue comme Les Misérables, d’autres brillent par les costumes et décors comme Wicked, certaines sont acides dans leur propos comme The Book of Mormon, d’autres sont des adaptations de films comme The Lion King et certaines reprennent les tubes d’artistes mondialement connus comme Mamma Mia!. Il y en a pour tous les goûts et à tous les prix.

28682903275_471efd82bc_b.jpg
TKTS sur Leiceister Square pour acheter des tickets officiels et moins chers

Les tickets pour ces spectacles sont très prisés. En effet, passer une soirée dans le West End est un incontournable londonien aussi bien pour les touristes que pour les locaux. Cela veut donc dire que le marché noir est très présent et l’arnaque à porté de main. Il ne faut surtout pas se fier aux innombrables boutiques proposant des tickets annoncés à moitié prix. D’une part, la commission sera aussi importante que le prix auquel le ou la revendeur.se l’a acheté (mais se garderont bien de le dire) et la probabilité d’être bien placé est assez faible. Certains spectacles comme The Lion King sont presque complet tous les soirs et il sera difficile de se procurer des places moins chères. Les sites des comédies musicales sont les plus fiables et permettent de réserver les billets très à l’avance et être sûr.e.s de voir le spectacle de son choix (il y a par exemple plusieurs mois d’attente pour Hamilton).

Pour les réservations de dernière minute, il y a plusieurs possibilités. Le coup de chance, se rendre devant la salle du spectacle désiré et demandé s’il reste des places de dernière minute. Le kiosque TKTS qui se trouve au centre du West End, sur Leicester Square, seul revendeur officiel, il offre des places souvent à prix plus ou moins réduits, il faut se rendre sur place et les offres sont annoncées un à deux jours à l’avance. Enfin, l’application TodayTix qui permet non seulement de profiter de certaines offres mais également de participer à des tirages au sort. Cependant, les résultats ne sont annoncés que quelques heures avant le spectacle. Complètement à part et dans un théâtre reconstitué de l’époque Elisabéthaine, le Shakespare’s Globe propose des pièces pour seulement £5, les conditions étant les mêmes qu’à l’époque il faudra rester debout pendant la totalité de la représentation, mais l’expérience n’en est que plus complète. 

Rendez vous le troisième dimanche du mois pour la mise en lumière d’un spectacle du West End, passé ou présent. Projecteur sur Les Misérables le 18 novembre.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer