CultureEtudiantSociété

Guide de survie face aux caissons

Amateurs, amatrices de sons énervés qui aimez taper du pied sur de grosses basses et qui n’avez pas peur de devenir sourds à force de vous retrouver la tête dans les murs, voici quelques petits conseils sur ce qu’il est bon d’avoir sur soi pour affronter les caissons en détente.

Un sac

Ou votre meilleur ami, qui deviendra comme une extension de vous-même. Votre coffre-fort, où vous pourrez ranger votre veste, votre argent ou encore votre dignité lorsque vous vomirez après avoir été entraînés contre votre gré dans un pogo.

Mais s’il vous plaît, si vous prenez un sac et que vous ne comptez pas le laisser au vestiaire, faites-en sorte qu’il ne se transforme pas en une arme de destruction massive envers les petites personnes. Se voir gâcher le gros drop du morceau par une attaque de carapace fait partie du top 5 des pires frustrations. Car danser sur de grosses basses, c’est aussi une affaire de vivre-ensemble.

24068546_1569670103125670_7028829694560832016_o
Crédits: Brainless Sound System © Laure Blanc Photographie

Alternatives au sac ou en complément, pour ceux qui ont peur de perdre tout ce qui est vraiment important (c’est cadeau) : faites-vous une petite pochette que vous pourrez fixer à votre ceinture ou coudre directement sur votre outfit. Cette pochette vous permettra ainsi d’avoir toujours sur vous ce qu’il y a de plus important (carte bleue, capotes, car se protéger c’est important, espèces, etc.) en toute discrétion. Ou alors, pour ceux qui souhaitent avoir un petit style, la banane revient en force.

Des boules quies

Essentielles pour ne pas avoir à sortir toutes les 10 min car vous ne supportez plus les kilowatts crachés par le mur et pour éviter la migraine à cause des basses. Et aussi pour que le karma ne vous punisse pas de vous moquer de votre grand-mère sourde.

 Des lunettes de soleil, même la nuit !

articlehfl.PNG

Bien que dans ce genre de concert, cacher leurs coloris ne servirait à rien dans la mesure où avoir le blanc des yeux intact serait presque suspect, ce conseil de sa sainteté Vald peut sauver vos rétines. Face aux projecteurs, elles seules pourront vous permettre de garder la vue si vous ne voulez pas rester avec les yeux fermés pendant des heures. Big up aux yeux de fragiles.

Une bouteille d’eau

Si vous pouvez bien sûr. Car avec les litres de sueur que vous allez perdre, il faut s’hydrater. Si vous êtes en salle, vous ne pourrez sûrement pas en amener. Et il arrive souvent que les bouteilles fournis au bar n’aient pas de bouchons. Pensez à en prendre un, que vous pourrez même customiser.

Des chewing-gums

Pourquoi des chewing-gums, me direz-vous ?

Et bien, déjà pour ne pas puer de la gueule si vous vous retrouvez à échanger votre salive avec un autre être humain ou simplement par respect pour l’odorat des gens à qui vous allez parler à la pause bedo. Mais aussi si vous ne supportez plus l’odeur de transpiration qui fait des ravages à vos narines et qui est parfois même si acide qu’elle vous brûle les yeux. Vous pourrez ainsi vous souffler à vous-même votre haleine mentholée. Et aussi pour vous, mes petits tazés aux dents qui claquent.

Vous voilà parés pour profiter au maximum des drops sans penser aux petits soucis du quotidien d’un teufeur!

16976209_10106639355061056_763734637_n

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer