Sesque

LA KICKE, ou L’Art de la Baise par Em & Lou #1 – La Fellation

Fellation : n.f. (latin fellatio, de fellare, sucer) : Acte sexuel consistant en une stimulation bucco-linguale de la verge.

Dictionnaire Larousse

Faire une féfé, sucer, pomper, tailler une pipe, tailler le poireau, pomper le roseau, sucer la tige, nettoyer le tuyau, se râper les genoux ; autant d’expressions d’origines toutes aussi variées pour désigner une seule et même chose : la fellation (*haaaaallelujaaaah*)
On suce depuis toujours, où qu’on soit, homme ou femme : en Europe, dans l’Inde de Vatsyayana (c’est le mec qui a écrit le Kâma-Sûtra), en Amérique du sud…. Les traces les plus anciennes (jeu de mot facile mais efficace) se trouvent dans la mythologie égyptienne, il paraît même que Cléopâtre en était assez friande, la coquine. La perception de la fellation a, elle aussi, beaucoup changé au fil des siècles passant de sacrée à taboue, puis interdite, condamnée, encadrée, jugée. Beaucoup de bruits pour si peu… Tout ça ne nous explique pas comment sucer et encore moins comment vivre sa vie de suceur-euse. Alors voici nos…

10 conseils pour réussir une bonne pipe !

http_%2F%2Fmyfoodvoice.me%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F02%2FBoy-Eating-Hot-Dogs1.jpg

  • LE RESPECT, que ce soit pour toi ou pour la-les personne-s (coquin) avec qui tu fais ça. N’aie pas peur de dire non si tu ne veux pas le faire, ton avis doit être écouté et respecté. Au contraire si tu en as très envie, demande à la personne intéressée. Si elle te répond « je ne sais pas » ou « non » en règle générale c’est qu’il ne faut pas insister et passer à autre chose. (Et les hippopotames seront bien gardés !).
  • SE PROTÉGER. Basique mais il faut le rappeler. Je vous renvoie sur le site de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour consulter les chiffres, c’est-à-dire le nombre de personnes victimes d’IST. Faites en sorte que ça ne vous arrive pas. Une fellation peut être vecteur de maladie ou d’infection tout comme une pénétration. Un préservatif masculin ou féminin et après tu peux aller dans tous les trous, mais pas avant.
  • LE REGARD DES AUTRES. N’aie pas peur du regard des autres. Si vous êtes tous les deux consentants, il n’y a pas à se formaliser des personnes qui seraient « choquées par cette pratique ». Nous ne sommes plus au Moyen-Âge, la chasse aux sorcières est terminée et une pipe (protégée) c’est moins dégueu qu’un paquet de chips ouvert sur une table basse pendant une fête d’anniversaire d’enfants de 7 ans.

Après ces trois points très importants on peut rentrer dans le fond du sujet (je vous jure, je ne le fais pas exprès).

  • NO TEETH FOR GOOD BOYS. En ayant pris soin d’avoir, quand même, une bonne hygiène buccale et bitale, tu cales tes dents derrière ta lèvre supérieure pour que la tranche de tes dents soit recouverte par l’intérieur de ta lèvre. Douceur assurée. Après tu peux très bien mettre les dents si ton partenaire apprécie (you know what I mean !).
    giphy1
    aïe
  • LA LANGUE. Cette petite mignonne doit rester assez libre que ce soit pour lécher le frein du prépuce (très agréable), faire le tour du gland, etc. Dans tous les cas assure-toi que celle-ci ne sois pas trop sèche.
  • UNE BONNE PRISE EN MAIN. Prendre bien à la base du pénis vers le pubis en serrant un petit peu la verge (pas trop, demande à ton partenaire si ça ne lui fait pas mal). L’autre main quant à elle peut être vers ta bouche, ramenant le prépuce sur le bourrelet du gland en rythme avec le balancement de la tête. (Ça paraît compliqué mais avec de l’entrainement ça se fait bien). Tu peux aussi faire atelier pâte à modeler avec les testicules.
  • LA POSITION. Assure-toi de toujours être bien à l’aise, que ce soit à genoux, allongé, debout, etc (je te laisse à ton imagination) mets-toi bien ! Le mouvement de la tête étant, à la longue, un peu fatigant, change de position ou arrête quand tu n’en as plus envie… (les courbatures du dimanche soir).
  • LE RYTHME. Bon, bah… ça c’est un peu en fonction des circonstances, de l’humeur, etc. Il faut quand même être conscient du rythme que l’on a et des fois, une bonne pipe ça se joue à ça. Le mieux est de varier, de jouer avec la vitesse : la rapidité, la lenteur…
  • NE PAS AVOIR PEUR D’ÊTRE SALE. Tout est dit ou presque. Une bonne pipe, c’est un peu sale, la salive, la lubrification naturelle, la sueur (des fois), etc. Mais ça n’est pas grave ! N’aie pas peur de devenir lion ou lionne si tu en as envie. Assume de te lécher les doigts, de t’essuyer les lèvres, si vous êtes sains et que vous ne portez pas de préservatif, il est important de prévenir si tu vas éjaculer ou pas, peut être que ton partenaire n’en a pas envie … D’ailleurs si ça arrive, le mieux est de caler le gland sous ta langue pour ne pas avaler du sperme si tu n’aimes pas ça mais que tu as envie que ton partenaire vienne dans ta bouche. Tu n’as plus qu’à cracher !giphy2
  • MIXER LE TOUT. Le mieux maintenant c’est de jouer avec tout ça, de ne faire qu’une seule chose, ou deux ou trois, de changer tes mains de place et la pression exercée, de laisser ta langue se balader, varier les rythmes et les positions, voire d’essayer de nouveaux lieux (on évite peut-être l’école maternelle… fais gaffe quoi).
  • POINT BONUS : Tout le monde a droit à une bonne pipe (et à un bon cunni aussi mais ça c’est le prochain épisode). Pour cela et au-delà des conseils que l’on vient de vous donner il y a quelque chose qui marche plus que le reste : SOIS ATTENTIF À TON PARTENAIRE et AMUSEZ-VOUS ENSEMBLE.

conseils approuvé par des gens à bite

Sexion commentaires.

Comme le dit si bien l’adage : chacun ses goûts ! Voici donc deux avis sur la fellation, comme il en existe pleins d’autres. Ici le but est surtout de faire partager son ressenti et surtout de ne pas s’en faire toute une montagne.

« Il s’agit d’un petit rituel que je ne manquerais pour rien au monde. Ça me permet de connaitre un peu l’hygiène de mon partenaire, c’est un peu dégueu et un peu trop direct quand tu te retrouves face à une bite qui commence à créer son propre écosystème mais ça a le mérite d’enlever tous soupçons. Aussi je me force d’être à l’écoute ! Cela me permet de savoir si je vais aller plus loin avec une personne ou non en fonction de ses réactions. Après pour moi et en ce qui concerne la GRAAAAANDE question de : qui donne du plaisir et qui en reçoit ?  Qui domine et qui est dominé ? (tkt on fera un épisode sur le BDSM) HaHa ! That’s me baby !! Je. Suis. La. Personne. Qui. Te. Donne. Du. Plaisir.

Pendant longtemps forcée, maintenant désirée ! Alors oui c’est un peu choc mais c’est important de le dire ! C’était un automatisme chez moi et même si je n’aimais pas ça je le faisais ! (outch !) CE TEMPS EST REVOLU !!! J’aime le faire mais si je n’en ai pas envie il est hors de question que je me force ! »

Dark-Licorn-69

« Pendant longtemps j’avais peur de faire des fellations. J’avais peur de la domination, peur de la violence, peur qu’on jouisse dans ma bouche sans me prévenir, d’être un objet, d’être humiliée. J’avais l’impression qu’on me l’ordonnait et ça, ça me repoussait.
J’avais aussi peur de faire mal ! Car, mon vieux, j’avais zéro expérience.
Et puis j’avais peur d’en parler. Je ne voulais pas passer pour la prude qui ne suce pas et je ne voulais pas décevoir mes partenaires. Souvent tu te retrouves seul-e à dire que tu n’aimes pas ça ou que tu ne le fais pas (pour plein d’autres raisons) et on te dit «T’aimes pas ? chelou, moi j’adoooore sucer !». Alors j’essayais de me justifier en mode « moi aussi j’adore hein…mais blablaba »
A force d’en parler j’ai trouvé des gens qui avaient la même expérience que moi, et ça m’a aidée à me dire que j’étais normale et que mon rapport à la bite ne me transformait pas en mauvais coup. J’ai appris à faire confiance et à ne plus considérer la fellation comme un rapport de force. Et je me fous d’en faire peu. Sucer c’est tout un art, et ça demande forcément un entraînement. Alors pas de complexe ! Je ne suce peut-être pas très bien mais je m’améliore, et c’est essentiel ! Au rythme de mes trois pipes par ans, dans 20 ans je passe ceinture noire bébé.
Le secret du sexe c’est toujours la communication, que ce soit avec ton/ta partenaire, tes potes ou La Kicke (ouais ouais placement de produit tavu). »

Kickeman_du_63

Dans tous les cas les loulous, faites-vous plaisir !
On espère que ce petit épisode vous aura plu et décomplexera un peu cette pratique ! N’hésitez pas à nous poser des questions.
Bisous d’amour sur vos culs !

Lou et Em

 

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer