Bobo-EcoloCuisineEtudiant

Les Aventures de Sam petit chimiste #3 – Le Shampooing pour tous types de cheveux

Après avoir manipulé des produits lourds, voici la première recette pour tout le monde, que tu peux faire n’importe où. Niveau débutant : le shampooing.

Soyons sérieux deux minutes, pour être écolo là-dessus, soit tu rases tout et arbores un crâne lisse et chatoyant (Bruce Willis, please marry me) soit tu trouves du shampooing maison, et là tous les forums sont assez d’accord pour dire que les shampooings solides des magasins bios, c’est la vie. Mais je suis un outsider à la con (feuck soçaïti) donc j’ai dit “non, c’est de la merde”.

shampoing_0001

Personnellement, j’ai les cheveux plus gras qu’une poêle après la cuisson des beignets de patate (qui est le meilleur plat pour chopper ever). Si toi aussi tu es l’un des fournisseurs officiels des friteuses de MacDo, Sam va ouvrir son labo pour toi. Déjà, laisse tomber tous les trucs à base de yaourt et de concombre, c’est pour les faibles à cheveux fillasses. Ta nouvelle meilleure amie, c’est l’argile verte. La première recette trouvée sur Internet disait :

1. Deux cuillères à soupe d’argile verte

2. 10 gouttes d’huile essentielle de Bois de Rose (qui est CHERE son père)

3. Tu mélanges, tu mets sur tes cheveux mouillés et tu rinces.

Alors, petit spoil : c’était une idée de merde. Je sais pas qui est cette bonne dame mais une chose est sûre, elle n’a jamais testé ça sur ses cheveux, ou alors elle avait décidé d’annihiler les cheveux de l’humanité. Ça se rince pas même après 20 minutes de douche chaude, ça te fait des cheveux avec un effet carton tellement violent que si tu passes la main dedans tu te fais une iroquoise, et bien que tes cheveux n’aient pas l’air sale, tu as quand même des plaques d’argile sur les racines. Sans parler du merdier pour les démêler…

J’ai donc cherché autre chose. Je suis tombé sensiblement sur la même recette, mais tu diluais tout ça dans un verre d’eau tiède. Verdict : tu n’as plus l’impression d’avoir des plaques d’argile sur la gueule et tu ressors moins d’argile de ta tignasse mais le reste n’a pas changé (se démêler les cheveux le matin devient assez proche d’une séance de torture chez tonton Joseph).

shampoing_0001 - copie

Changement de bord radical. On prend une autre recette, pas pour les cheveux gras à la base mais ça peut pas être pire, et ce coup-ci tu n’es pas obligé de faire ta tambouille à chaque shampoing, tu te fais un stock. Voici la bête :

1l d’eau de source

100g de savon de Marseille en paillettes (tu le râpes quoi)

2c-à-c de borate de soude

20 gouttes d’huile essentielle de bergamote ou de Tee-Trea (tellement moins cher que l’autre, Haleloo !)

Et là, les ennuis commencent… C’est quoi ce putain de borate ?! Déjà, aucun de tes potes chimistes sait ce que c’est, ensuite t’en trouves nulle part alors qu’on te répète dans les recettes que tu peux trouver ça dans n’importe quelle pharmacie, et finalement tu te rends compte que c’est désormais INTERDIT A LA VENTE en France (tu as toujours envie de mettre ça sur tes cheveux ?) Mais pas de panique ! Tu peux le remplacer par du bicarbonate de soude (là, si tu trouves pas, j’ai plus qu’à te dire de sortir des jupes de ta mère parce que ça devient chaud), tu fais ta petite conversion molaire (que j’ai fait pour toi, rassure-toi) et tu as tes doses nécessaires.

Ça pourrait s’arrêter là, mais tu te dis bien que Sam, s’il peut te ramener de soirée quand tu es cuit-coq, peut aussi être très con quand on lui laisse faire des expériences dans sa cuisine. Donc Sam, alors qu’on lui a déjà dit que le savon de Marseille assèche les cheveux AS FUCK, ça lui suffit pas, il lui en faut plus ! Et là, il a rajouté trois cuillères à soupe d’argile verte, l’huile essentielle pour les cheveux gras et touillé le tout (toujours dans l’excès).

J’avais mis tout ça dans une bouteille à pompe, devinez quoi ? Le truc est tellement épais que la pompe s’est bloquée ! Mais, bonne nouvelle, le shampooing coule assez pour en prendre si t’ouvre le bouchon, il marche trop bien et a une texture et une mousse super agréable. Ça nique juste les yeux si une goutte coule dedans mais on est pas chez Dop ici.

shampoing_0002

La recette pour tous types de cheveux à retenir est donc:

  • 1l d’eau de source (en vrai, celle de ton robinet marche aussi)
  • 100g de paillettes de savon de Marseille (ou d’Alep pour les cheveux qui sont tout sauf gras)
  • 1/2c-à-c de Bicarbonate de Soude alimentaire
  • 20 gouttes d’huiles essentielles : bois de rose (cheveux gras), bergamote (pellicules), Tee-Trea (pellicule, assainissement, démangeaisons, apparitions mystiques) ou une huile qui correspond mieux à tes cheveux.
  • 3c-à-s d’argile verte (facultatif et vraiment que si t’as une tendance friteuse)
  1. Faire fondre le savon dans l’eau sur feu doux tout en mélangeant.
  2. Ajouter le bicarbonate et l’argile (tamisés) petit à petit tout en mélangeant.
  3. Retirer le mélange du feu, laisser un peu refroidir et ajouter les huiles essentielles (elles ne doivent pas bouillir, jamais, sinon tous les bébés hérissons vont mourir).
  4. Mettre dans une bouteille. Possibilité de mettre le mélange au frigo pour le faire refroidir plus vite.
  5. Secouer énergiquement avant usage (pas obligatoire, mais il coulera mieux).

ATTENTION !

Les shampooings industriels ont un anti-calcaire intégré pour que tes cheveux restent doux et ne soient pas agressés. Le vinaigre étant un anti-calcaire, pour éviter que celui-ci ne t’abîme trop les cheveux, il faut donc penser à te rincer les cheveux avec du vinaigre de cidre dilué (1/3 vinaigre 2/3 eau) de temps en temps pour qu’ils restent doux et soyeux comme la crinière de ta licorne de compagnie.

IMG_0009
Voici l’aspect peu ragoutant de la bête
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer