Etudiant

On sait enfin à quoi va ressembler le Learning Center

Initialement prévu pour 2013, le Learning Center a enfin un visage. Il devrait ouvrir ses portes entre 2021 et 2023. Oui, c’est plutôt flou mais à chaque fois, y’a des retards.

C’est le projet du cabinet d’architecture finlandais ALA Architects et du français Nicolas Favet qui a remporté le concours. En concurrence avec plus de 150 autres projets, c’est ce projet qui a été retenu par l’université. En quelques chiffres, la bibliothèque fera 12000m² sur deux étages, dont 2700m² de salles de lectures. Oui, ça fait grand. Pour vous donner une idée, il occupera l’emplacement de l’actuelle B.U ainsi que la petite butte où tous les étudiants prennent le soleil l’été. Mais, comme vous l’avez remarqué, ce ne sera pas qu’une simple BU mais un Learning center. Ce projet réunit ainsi différents pôles, dont le service commun d’information, d’orientation et d’insertion (SCUIO-IP) ou encore des espaces de création (studios photos, montages, etc.). Bref, ça nous donnera un peu plus envie de rester réviser à la BU tout en créant une Start-up dans la pièce d’à côté.

04424_1433_152c999b
Learning Center de nuit (Crédits : ALA Architects & Nicolas Favet)

Avec un budget de 39 millions dont 21,3 millions d’euros financés par la Région, la volonté est d’ouvrir le campus au grand public avec des espaces de co-working (espace de co-travail pour les franchouillards), des salles de conférences mais aussi un café pour pouvoir se restaurer.

04424_1433_7f85879f-1
L’intérieur (Crédits : ALA Architects & Nicolas Favet)

Par souci d’impartialité et cherchant à respecter notre charte “Responsabilité & Éthique“, parlons des choses qui froissent.
Premièrement, le café. Espérons grandement que la COOP puisse investir les lieux parce que leur Poulet-Mayo reste légendaire.
Ensuite, la question de l’amiante, parce qu’avec cette nouvelle BU, nous n’allons plus pouvoir sortir l’excuse du “réviser est dangereux pour la santé et peut vous causer un cancer”, et ça c’est bête.
Après, parlons déco. Certes, le projet est bien joli, mais où est-ce qu’on va mettre la décoration made in Lyon 2 faite à base de tags antifasciste, communiste, féministe ou encore vegan ? Prions pour qu’ils laissent un mur vierge ou que les toilettes soient assez grandes pour toutes les revendications.
Il y a aussi la date de fin des travaux. 2021 (ou 2022 ou 2023), c’est loin. Certains d’entre nous ne seront plus à Lyon 2 et ne pourront pas profiter de cette jolie BU. Donc, soit vous acceptez ça dans la douleur et l’amertume, soit vous redoublez pendant un petit moment, le temps des travaux. Rappelons que ce dernier conseil ne respecte pas trop notre charte “Responsabilité et Éthique“.

04424_1433_ffffffff99b39b61
(Crédits : ALA Architects & Nicolas Favet)

Plus sérieusement, parlons de questions qui agacent un peu plus.

La première est liée au budget, même si la majorité est financée par la région. 39 millions d’euros, c’est beaucoup. Surtout quand tu vois l’état de certains amphis (mon dos hurle de douleur après 1h45 de CM). Cette critique reste à relativiser puisque d’autres financements arriveront pour continuer la modernisation du campus. Après, quand tu sais que certains vacataires ont du mal à être payés, certains étudiants préfèrent avoir des chargés de TD payés qu’une jolie BU. De toute façon, tout le monde squatte celle de Chevreul.
La deuxième est liée au fonctionnement. Sur le papier, le projet est immense et très honnêtement, nous ne sommes pas allés mesurer la BU actuelle mais 12000m², ça paraît grand. Cependant, l’espace ne sera pas seulement occupé par la bibliothèque mais aussi par d’autres pôles. Il y aura certainement moins de livres et moins de personnel: tout sera numérisé.

Et pour ceux qui doutent du résultat final, voici ci-dessous la dernière bibliothèque fraîchement terminée et dessinée par ALA Architects. Bon, elle a coûté 98 millions mais on peut sentir que les architectes ont du talent.

04424_1434_ffffffffbd01ac11
Bibliothèque Oodi d’Helsinki (Crédits : ALA Architects & Nicolas Favet)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer