Premiers jetsProductions

Nous n’avions plus rien à nous dire – poème

Nous n’avions plus rien à nous dire.
Alors le silence nous enveloppa.
Nous étions ainsi,
Satisfaits de nous taire.
Les actes pouvaient-ils remplacer les mots ?
Mes lèvres étaient des paroles muettes couchées sur ses lèvres.
Nous étions ainsi,
Seuls
Et satisfaits.

Mes mains parlaient à voix basse sur ses joues.
Elle faisait chanter ses yeux
Dont la couleur n’était qu’un détail affreusement inutile.
Je veux dire,
Qui regarde vraiment la couleur des yeux.
Puis quand on s’embrasse,
On est trop près pour distinguer si c’est noir ou marron.

Ses cheveux criaient un peu sur sa tête et je voyais aussi ses
Épaules chuchoter.
Son menton bougonnait.
Mon ventre à moi bafouillait des papillons et des confettis.

En plein vacarme,
Nous aurions pu faire l’amour.
Mais dans ce silence,
Nous décidâmes de faire la moue.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer