Culture

Rock Around The Clock #3 – Bleach

Chaque année, des centaines d’albums fêtent leur anniversaire dans l’oubli. Pour les célébrer, on va revenir sur 5 albums qui vont souffler leurs bougies en 2019. Pourquoi 5, me direz-vous ? Parce qu’on a choisi de commencer en 1969 et de remonter de dix en dix pour s’arrêter à 2009. Troisième épisode consacré à Bleach de Nirvana, qui a soufflé ses 30 bougies.

(Mentions honorables : Red Hot Chili Peppers – Mother’s Milk, Soundgarden – Louder Than Love, Nine Inch Nails – Pretty Hate Machine, Rush – Presto, Madonna – Like A Prayer, Pixies – Doolittle, Queen – The Miracle)

La fin des années 80 et le début de la décennie suivante connaîtront une réelle révolution au niveau de la musique rock et metal. Le Thrash est en déclin et de nouveaux sous-genres naissent, tels que le Death ou le Black. Le Glam est en chute libre et le rock voit débarquer une nouvelle génération plus déprimée, nous venant de Seattle, et plus largement de l’état de Washington aux Etats-Unis.

On situe la création du Grunge vers 1985 mais c’est bien en 1989 qu’il trouvera un terreau fertile avec Nirvana. Ayant déjà commencé à se faire un nom à Seattle, le trio mené par Kurt Cobain va donc rentrer en studio à la fin de l’année 88. Leur label Sub Pop espérait un EP, c’est bien un album qui en sortira, non sans mal. En effet, Cobain s’est senti mis sous pression par son label afin de sortir quelque chose dans les codes de la scène grandissante de Seattle. De plus, niveau paroles, le leader a déclaré à Spin en 93 « qu’il en avait rien à foutre de quoi parlait les paroles ». Il a terminé l’écriture de certaines chansons la nuit avant d’enregistrer en studio.

La production de ce Bleach aura coûté un petit peu plus de 600$. Une somme que Jason Everman, guitariste fan des premières démos du groupe, aura réglé. Il deviendra brièvement 2e guitariste de Nirvana avant de quitter le trio lors de la tournée de promotion de cet album. Il est d’ailleurs crédité sur l’album bien qu’il n’ait pas participé à la conception des morceaux. C’est aussi la seule fois qu’on aura un autre batteur que Dave Grohl sur un LP. C’est Chad Channing derrière les fûts, déjà le 4ème batteur autour du duo Cobain/Novoselic.

L’album aura un succès d’estime auprès des critiques mais les ventes seront en demi-teinte. Il faut dire que leur label n’a pas été d’une aide formidable, ce qui provoquera l’ire de Cobain. Et d’ailleurs, dès leur deuxième album, Nirvana passera chez DGC Records. Bleach aura une seconde vie en 92, qui lui fera atteindre le top 100 du Billboard 200. Mais il faut dire que Nirvana a connu un petit succès lors de l’année 91, véritable tournant du mouvement grunge.

1991 verra les sorties de Badmotorfinger de Soundgarden, Ten de Pearl Jam, Temple Of The Dog de Temple Of The Dog  & Nevermind de Nirvana, 4 albums marquants du grunge et même du rock en général. Le trio Cobain/Novoselic/Grohl atteindra des sommets de popularité tandis que les autres groupes phares de ce mouvement resteront un peu dans l’ombre, malgré des univers musicaux bien plus intéressants.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer