Productions

Le dernier Homme|Partie 1|

Cela fait maintenant 4 jours que nous progressons dans cette forêt froide et humide. Nous n’avons bientôt plus de nourriture. Quoi que nous trouvions au bout, nous devrons à tout prix trouver une ville, et s’y aventurer pour faire le plein de vivres, de munitions et de matériel.

Sixième jour à se réveiller au pied d’un arbre, dans cette même humidité et ce froid glaçant. Un feu nous ferait le plus grand bien, mais il alerterait immédiatement les autres de notre position. Et nous ne pouvons pas prendre ce risque.

À la mi-journée Alex qui est à l’avant, me dit qu’un bâtiment de plus de 200 mètres de long se dessine derrière les arbres. Je lui ris au nez en lui expliquant qu’un tel bâtiment n’aurait pas pu résister à la Grande Frappe. En plus de ça, que ferait un bâtiment si grand au milieu de nulle part ? Pourtant, plus je m’approche, plus cette masse blanche se précise, et se dévoile à moi. Le petit con avait raison… Un bâtiment à la taille démesurée se trouve devant nous. Je trépigne à l’idée de tout ce que nous allons pouvoir trouver à l’intérieur.

Cela fait maintenant 12 heures que nous sommes en planque à l’orée du bois, à observer le bâtiment. De toute la nuit, nous n’avons vu aucune lumière, et aucun bruit particulier, hormis des claquements de porte, sûrement dus au vent. Il est temps de savoir. Un dernier contrôle des armes, tout est ok, on y va.

Ce bâtiment est titanesque, l’ambiance et le nombre de fenêtres qui semblent nous observer ne sont pas des plus rassurantes. De toute façon, nous saurons vite si les autres s’y trouvent. On marche prudemment, l’un à coté de l’autre, sur nos gardes et à l’affût du moindre bruit ou mouvement. Cette fois, on y est.

Évidemment, le seul véhicule présent à été brûlé. Même ici c’est à croire que quelqu’un refuse de laisser le moindre moyen de transport en état de marche….

A suivre…

Un article par Bab.

Tags

Bab

Passionné d'Histoire, et d'exploration, j'arpente toute sorte de lieux abandonnés, un appareil photo en main, dans le but de garder une fraction du passé !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer